mercredi 16 juin 2010

#147 – Le cinéma

Aujourd’hui je suis allée au cinéma. J’adore le cinéma, surtout en semaine, dans la journée, quand les salles sont presque vides.
Je suis arrivée la première, me suis installée en plein centre de la salle, au beau milieu de la rangée du milieu, comme j’aime.
J’ai posé mes affaires sur le siège voisin et allongé les jambes en soupirant d’aise.
Quelques personnes sont arrivées pendant les plages de publicité et se sont dispersées dans la salle, à bonne distance.


Les lumières se sont éteintes, le film a commencé, et c’est au moment où je me laissais aller dans le fauteuil avec volupté que j’ai senti le choc familier dans mon dos.
Un abruti s’était installé derrière moi, juste derrière moi, alors que toute la rangée était vide, et donnait des coups de pieds dans mon siège.


Au 807e coup de pied, j’ai fouillé dans mon sac, me suis retournée et lui ai logé une balle entre les deux yeux, proprement, avec le petit revolver muni d’un silencieux que je venais de m’offrir.
J’ai fini de regarder le film, puis je suis partie.
À l’heure qu’il est, il doit encore se trouver dans la salle.

7 commentaires:

Lastrega a dit…

Bien fait pour lui ! Il n'a eu que ce qu'il méritait ce malappris. Du reste, j'aurais agi de même...

brigetoun a dit…

je devais le deviner, c'est pour cela que je ne vais plus au cinéma, trop dangereux pour moi et mon coeur de lièvre

EmmaBovary a dit…

Le nombre de fois où j'ai rêvé de faire un truc pareil... mais je n'ai pas de silencieux.

catherine a dit…

EmmaBovary je vous donnerai une adresse pour le silencieux...
A nous quatre nous pourrions créer un gang ainsi Brigetoun pourrait retourner au cinéma sans crainte.
Merci à toutes trois pour vos retours.

Lastrega a dit…

Ouais ! Ouais ! Haro sur le baudet Cathy et place à "Coeur de Lièvre". J'ai chez moi un Magnum qui devrait faire l'affaire...

Anonyme a dit…

C'est d'accord, tu prends le magnum et je fournis le silencieux ! ça va fumer dans les salles obscures !

Lastrega a dit…

J'ai aussi un petit coquetail Molotov pas piqué des hannetons que j'emporterai avec le Magnum, au cas où nous aurions une petite soif... après le bouquet final.