vendredi 14 mai 2010

#114 – Les heures bleues

Il est 23 h 07, le livreur casqué de Sushi-Blues sort de l'immeuble d'en face, se colle à la façade, regarde à droite et à gauche et, hop !, glisse un petit pipi le long de la gouttière. Chose qu'il ne se serait pas autorisé à faire trois heures plus tôt.


Le soleil n'est pas encore levé que la famille de mésanges à tête bleue a déjà produit 807 tweets par tête bleue.


Cornaline façonne
Les plus petits hoquets
Jamais entendus

2 commentaires:

M agali a dit…

J'aime.

αяf a dit…

Sushi-blues et à me demander à quoi peut bien ressembler le blues du poisson cru ?